Tissu polymère souple et transparent : électrode pour film solaire

13 mai 2011

Cellule solaire organique cellulaire avec tissu polymère

Cellule solaire organique cellulaire + tissu polymère

Les cellules photovoltaïques à couche mince comme les cellules solaires organiques sont équipées d’électrodes nécessaires pour la circulation des électrons. Ces électrodes sont jusqu’à présent faites en oxyde d’indium-étain (ITO). Ce matériau est transparent, mais coûte relativement cher et n’est pas très flexible.

L’indium fait parti des métaux rares tellement recherchés ces dernières années et son prix ne peut qu’augmenter. D’autres matériaux transparents et exempts d’indium ont été utilisés avec succès pour créer des électrodes, mais ceux-ci restent également chers et assez rigides.

Pour créer du photovoltaïque pas cher, la solution est de produire des substrats conducteurs à la fois flexibles et stables. La flexibilité permet en effet de produire du film photovoltaïque de façon industrielle grâce au procédé « roll-to-roll » utilisé en imprimerie. Des rouleaux de films photovoltaïques peuvent ainsi être produits en masse pour un coût très réduit.

Une électrode en tissu transparent

L’Empa et la société Sefar AG (société spécialisée dans la production de tissus de précision) ont développé un textile en polymère transparent, flexible et bon marché capable d’agir comme électrode pour cellule photovoltaïque organique. La conductibilité électrique est assurée grâce à des fils métalliques incorporés lors du tissage. Le tissu est ensuite enrobé d’une couche de matière plastique inerte ne recouvrant pas totalement les fils métalliques pour rester conducteur de courant.

Cellule solaire à couche mince avec électrodes textiles

Coupe à travers une cellule solaire à couche mince avec électrodes textiles

L’électrode transparente souple et stable ainsi obtenu peut être appliquée sur des cellules photovoltaïques organiques circulaires. L’ensemble forme un film photovoltaïque beaucoup plus flexible que les films photovoltaïques en couche mince créés en utilisant des électrodes à base d’oxyde d’indium-étain (ITO).

Ce film photovoltaïque plastique peut être créé de façon industrielle à bas coût grâce au procédé roll-to-roll de rotative d’imprimerie. Le prix du photovoltaïque va donc sensiblement baisser à l’avenir et la production solaire s’implanter partout grâce à des films photovoltaïques souples et faciles à installer sur toute sorte de surface.

Un peu plus...

{ 1 commentaire… le lire ci-dessous ou ajouter un commentaire }

REYMOND Claude André janvier 15, 2012 à 11 h 12 min

je suis très intéressé par la bâche photovoltaïque, que j’utiliserai comme un store tiré en dessus de la verrière de ma véranda l’été ou dressé contre le mur de ma maison l’hiver.

Dimension à couvrir 5m x 4,5m, d’un seul tenant ou en bande de 0,8m.

Qui dois-je contacter pour plus de précision technique et des prix ?

Répondre

Poster un commentaire

{ 1 trackback }

Article précédent :

Article suivant :